Sonophilie

Mon Matériel guitare

Suit une liste détaillé du matériel guitare que j’ai acquis. Mais cette liste ne serait d’aucune information pertinente sans un peu de contexte.

Je suis un guitariste débutant. J’ai commencé à pratiquer la guitare, à raison d’une demi heure par jour, le 1 avril 2019. J’ai d’abord pratiqué un peu plus d’une année complète avec une approche exclusivement autodidacte, avec la méthode Je Débute le Metal. Puis, j’ai fini par prendre des leçons, à raison d’une heure par semaine (en continuant à pratiquer une demi-heure par jour les autres jours de la semaine).

Le matériel qui est listé ci-dessous est donc celui d’un débutant, qui est allé prendre ses conseils en boutique, adapté à l’apprentissage de la guitare électrique avec une orientation plutôt Metal.

Guitare : Ibanez GRG121DX (en finition noir mat)

C’est une guitare de bonne facture et plutôt bon marché. Elle est simple, avec 6 cordes et sans vibrato.

Toutes les vidéos (en anglais et avec une étonnante proportion d’accents galois) de passage en revue que j’ai pu voir à son sujet son plutôt élogieuses.

Clairement, on n’est pas sur la guitare du siècle devant laquelle on peut tomber en adoration. On est juste sur une bonne guitare qui permet de bien débuter sans se lancer des frais complètement déraisonnables pour le cas où l’on s’apercevrait que, finalement, la guitare ce n’est pas notre truc. Bref, une bonne première guitare.

Ampli : Boss Katana 50 Watts

On trouve clairement des amplificateurs plus petits et moins chers pour commencer. Mais ils atteindront vite leurs limites.

Avec cet amplificateur 50 Watts, on peut non seulement apprendre, mais également commencer à jouer « vraiment » et « faire péter du gros son », ce qui est intéressant pour bien se représenter ce que l’on fait quand on aborde un genre comme le Metal.

Médiators : Dunlop Ultex 1.40

J’apprécie les médiators bien durs, qui correspondent évidemment bien à mon genre musical de prédilection. Ces médiators Dunlop Ultex s’inscrivent bien dans cette veine.

J’ai lu que Mark Morton les utilisait également. Comme ça, cela nous fais déjà un point commun en attendant que je sois capable de jouer ses morceaux.

Cordes : Savarez Focus 10-46 F50L

Ma guitare était livrée avec des cordes de tirant 9-42. Je les ai changé une fois avec le même tirant.

Puis, au deuxième changement, j’ai opté pour un tirant un peu plus épais. J’utilise pour l’heure ce tirant et cette marque de cordes. Je change mes cordes tous les 3 mois.

Accordeur et métronome : Joyo JMT-555B

Faute d’avoir l’oreille absolue et de savoir s’en servir avant même d’avoir appris, un accordeur est indispensable pour tout guitariste débutant.

Le modèle que j’ai acheté est doublé d’un métronome qui m’a servi aussi bien pour mes leçons de guitare que, dans un tout autre domaine, pour mes exercices physiques.

Pédale de distorsion : Wampler Dracarys

Il s’agit là d’un achat un peu dispensable que j’ai effectué, du moins au moment où je l’ai effectué. C’était plus un caprice qu’une nécessité.

En effet, la distorsion de l’ampli Boss Katana fait très bien le boulot, au moins pour un débutant.

Ceci étant, la distorsion de la pédale est tout de même meilleure. Je me suis laissé conseiller celle là du fait qu’elle compresse moins le son que certaines autres et qu’elle permet de retrouver un son plus proche du trash des années 1980 que du Nu Metal des années 2000. Après, pour être honnête, je n’ai pas d’expérience ni de point de comparaison dans ce domaine.

Par ailleurs, la pédale de distorsion apporte le confort de permettre de régler séparément son son clair et son son saturé et de passer de l’un à l’autre d’une simple pression du pied (par exemple pour passer du couplet au refrain dans Fade to Black). Mais, à nouveau, ceci est parfaitement dispensable quand on n’en est encore qu’à apprendre à jouer.

Pédale Wah : Dunlop Cry Baby GCB95

Au départ, je me suis mis à la guitare dans une optique Metal.

Mais j’ai quand même quelques idoles qui sortent stricto sensu de ce courant, parmi lesquels Steve Vai. Pour m’exercer sur certains de ses morceaux, comme Yankee Rose, j’ai sacrifié à cet investissement.

Pédale de délai : Boss DD-7

Il s’agit d’une pédale d’effet numérique de délai. Elle permet d’ajouter du délai, soit d’une valeur fixe pouvant aller jusqu’à 3200 ms, soit d’une valeur correspondant au maintient de la pression sur la pédale.

Je l’ai achetée juste avant le confinement Covid-19 imposé fin octobre 2020, pour soutenir mon fournisseur. Je savais ne pas en avoir besoin au moment où je l’ai achetée, mais que sur le long terme ce serait forcément quelque chose d’intéressant.

Pédale de descente d’accordage : DigiTech Drop Everything

Cette pédale permet de descendre les notes en sortie de la guitare jusqu’à une octave, sans toucher à l’accordage de la guitare elle-même.

Elle permet ainsi, par exemple, en une simple pression du pied de passer d’un accordage standard en La (E) à un accordage en La♭ ou à un accordage en Sol (D).

Attention cependant, la différence de ton de chaque corde reste la même que sur l’accordage physique de la guitare. En aucun cas on ne peut s’en servir pour simuler un accordage avec un « drop » sur la corde la plus grave seulement.

Je l’ai achetée juste avant le confinement Covid-19 imposé fin octobre 2020, pour soutenir mon fournisseur. Je savais ne pas en avoir besoin au moment où je l’ai achetée, mais que sur le long terme ce serait forcément quelque chose d’intéressant.

Porte guitare : Hercules GS414B PLUS

Je conseille vraiment l’achat d’un porte guitare (celui là ou un autre, peu importe). Ce n’est pas cher. Beaucoup moins cher, en tous cas, que les conséquences des conneries qu’il permet d’éviter.

Repose pied : DareStone

Là aussi, celui là ou un autre, peu importe. Pas forcément l’élément le plus essentiel ni le plus palpitant de la panoplie du guitariste. Mais pour ce que ça coûte, je ne vois pas de raison de s’en priver.

Copyright © 2020 Guillaume Ponce
Creative Commons - Attribution - Partage dans les mêmes conditions